Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Les semaines passent et le virus, loin de s'apaiser, comme certains autour de vous l'espéraient peut- être, devient de plus en plus redoutable.

Vous avez l'impression d'être cerné(e).

Vous allez faire un quelconque achat dans un magasin de bricolage ? Vous vous rendez compte qu'une petite rosette vous fixe dans l'espoir d'être adoptée.

Vous faites vos courses de nourriture ? Hop, avant que vous n'ayez eu le temps de réagir, des plantounes ont sauté dans le chariot !

Les adoptions se multiplient et les photos que vous admirez sur le Net se révèlent, on ne le dira jamais assez, particulièrement incitatives et donc nocives.

Et il y a toujours quelqu'un dans votre entourage qui, profitant de votre état de faiblesse extrême, vous propose de vous faire connaître un groupe, de vous inscrire dans une association.

Vous voici donc entouré(e) désormais d'un groupe chaleureux. Tout le monde ou presque se tutoie. Chacun parle de cette passion commune. Vous vous sentez enfin dans la norme ! Entre contaminés…

 

echeveria

Enchanté(e) certes mais un peu gêné(e)… Vous voudriez participer mais… vous ne connaissez pas tous les codes. Vous voudriez présenter les beautés qui font votre fierté mais vous ne savez presque rien d'elles. Souvent, même pas leurs noms !

Moi qui suis passée par là, il y a peu, j'ai bien connu les doutes et les hésitations qui sont les vôtres aujourd'hui. Alors, permettez-moi un tout petit conseil : foncez !

N'hésitez pas à montrer vos chéries et à demander qui elles sont. Cela vous facilitera grandement la vie. Avoir des plantes identifiées vous permettra de vous renseigner sur leur mode de culture, sur leur rusticité.

Transformez vos merveilles en starlettes ! Photographiez-les sous leur meilleur jour afin que tous puissent distinguer des détails permettant l'identification. Et surtout, ne commettez pas l'erreur qui était la mienne ! Pas plusieurs plantes à la fois… Une ou deux par post, c'est suffisant ! Prenez votre temps et notez bien les pistes qui vous seront données.

Alors en quoi consiste une identification (ou ID), vous demandez-vous…

Examinons ensemble le petit galet qui me sert à noter l'identification de cette plante…

 

Echeveria (avec une majuscule) est donc le nom du genre.

shaviana (avec une minuscule) est le nom de l'espèce.

Il n'y a rien d'autre sur cette ID. Cela signifie donc que c'est une « botanique », c'est-à-dire qu'elle (enfin, son arrière-arrière grand-mère...) a été trouvée, qu'on peut peut-être la trouver encore, dans la naCrassula ovata Gollumture… telle quelle.

 

Regardons maintenant cette plantoune. Son ID ? Crassula ovata 'Gollum'.

Nous savons donc qu'elle est du genre Crassula et que son espèce est ovata.

Examinez les signes qui encadrent le mot Gollum (avec une majuscule, notez bien)… Guillemets simples, diront certains. L'essentiel est que vous sachiez que sur votre clavier, cela correspond à l'apostrophe.

Ces signes encadrent le nom d'un cultivar, c'est-à-dire d'un type végétal qui résulte d'une sélection, d'une mutation ou d'une hybridation (naturelle ou provoquée).

Bien sûr, beaucoup d'autres notions figurent dans certaines identifications. Dans les prochains articles, nous verrons donc ensemble, si vous le voulez bien, quelques autres « subtilités ».

Uniquement, celles que vous rencontrerez le plus souvent. Nous ne sommes pas des botanistes. Juste des passionnés, qui veulent comprendre, se faire comprendre et, surtout, s'occuper au mieux de leurs petites protégées.

Allez ! On se lance ?

 

Sylvia Burroni

logo ACS les blondes